Témoignage

Fabrice Bonin
47 ans Chef d’Entreprise – ABSOLUTE EVENT
Qu’est-ce qui t’a influencé à essayer le Yoga Bikram ?
Le Yoga avait en moi cette stupide image d’activité de détente seulement jusqu’au jour où un ami m’a proposé de l’accompagner le temps d’une séance d’essai. Je sortais de deux années de natation, spécialisé en Sauvetage côtier… et je cherchais à faire quelque chose d’assez sportif en complément de la course à pied que je pratique régulièrement avec marathons en couronnement ! J’avoue avoir été comblé plutôt assez rapidement !
A quelle fréquence pratiques-tu ?
A ce jour, si je devais m’écouter ou plutôt écouter mon corps, je rêverais de pouvoir venir m’étendre dans la « Hotroom » plus de trois ou quatre fois par semaine ! Plus sérieusement, mon équilibre personnel-professionnel me permet de venir quasiment une à deux fois par semaine… avec malheureusement des périodes de « black out » pour cause de déplacements. Co-dirigeant d’une société de production d’évènements d’entreprise, je suis amené à travailler loin de Bordeaux ! J’ai même tenté de pratiquer lors d’un déplacement à l’étranger…pour tout dire !
Quels sont les changements repérés depuis ta pratique ?
Un équilibre vraiment différent dans mon corps ! Chaque séance m’apportant forcément une meilleure souplesse mais aussi une résistance physique accrue. Une meilleure concentration vient aussi couronner le tout. Sans oublier un sommeil encore plus bénéfique…un véritable luxe !
Citez des adjectifs pour décrire les ressentis pendant et après la pratique ?
A défaut d’adjectifs dans un premier temps, les mots « Motivation », « Plaisir! » et « Fierté! » me viennent à l’esprit. Sinon, je dirai « Addictif, Surprenant, Etonnant, Attractif, Difficile, Sportif, Relaxant… sans oublier le fameux T qui démontre toute notre Ténacité face à l’effort !
Organises-tu ta vie un peu différemment depuis ta pratique ?
Oui, dans le sens où je me surprends en train de donner une priorité à la possibilité de pratiquer tel ou tel jour… je pense ma vie différemment sur certains points, j’ai tendance à penser à l’équilibrer d’une façon différente en effet. J’évoquais précédemment que j’avais même cherché à pratiquer alors que j’étais en déplacement à Barcelone ! je n’aurai jamais pensé que le Bikram puisse autant m’envahir positivement ! Un truc de dingue cette HotRoom !
Tes besoins alimentaires ont-ils changé ?
J’avoue ne pas en être à ce niveau mais le fait que je pratique en parallèle la course à pied à tendance à me suffire pour me rappeler à l’ordre. Addict du thé vert et à l’eau pétillante depuis plusieurs années, la pratique du Bikram ne fait qu’aller dans ce sens en m’encourageant à bien m’hydrater chaque jour et à manger plus équilibré. J’ai d’ailleurs très récemment terminé une séance sans avoir touché une goutte de ma bouteille d’eau posée en général comme un mini trophée à côté du tapis ! Comme quoi, tout est possible…
Que dirais-tu à ton entourage pour qu’il essaie la pratique qui te tient à cœur ?
Depuis prêt d’un an de pratique plus ou moins assidue, j’ai l’impression d’être devenu un disciple du Bikram qui en prône les bienfaits ! Il y a encore quelques jours, j’en parlais à des amis en les motivant à essayer… Certains ne devraient pas tarder à nous rejoindre je pense ! Pas de recette miracle, je raconte simplement mon histoire en disant comment je suis arrivé là et ce que cela m’apporte à tous les niveaux… rien de plus ! La sincérité et l’émotion qui sortent du message semblent toucher les personnes puisque le dialogue en est d’autant plus prenant.
Qu’est-ce qui te plaît au Studio ?
Le fait que l’on soit tous là dans un même but : "se faire plaisir en passant 90 minutes avec soi-même" ! Le côté inter-générationnel me plait aussi. Pas de regards ambiance salle de sport « Matuvukej’suibo! » et le fait que nous, garçons, puissions se retrouver dans un vrai Sport qui avait cette image (bête il faut le dire!) de « Sport à la légère » ! Il n’en est rien de tel… et loin de là ! Une simple séance d’essai suffit pour comprendre et devenir étanche… ou addict ! Les quelques moments très sympathiques où l’on peut se retrouver en « Off » de la HotRoom ne font qu’amplifier cette fierté d’appartenir au Bikram Bordeaux ! Il devrait y en avoir plus d’ailleurs je pense… Créer un "After Work" ou un "Bikram Coffee" pour donner la chance au pratiquant de se rencontrer différemment pourrait être sympathique… car on ne parle pas dans la HotRoom, on a déjà du mal à respirer par le nez ! Just Kidding of course !
Considères-tu qu’il y a vraiment un avant et un après Yoga Bikram ?
La question ne se pose même pas ! C’est un grand OUI ! Mon « avant » était bien occupé sportivement pourtant mais je n’avais jamais trouvé une telle connexion avec moi-même dans le sport de natation que je pratiquais pourtant deux fois par semaine. Le côté sportif était bien là mais cette fameuse « communion » avec soi même n’existait pas si on peut parler ainsi !
Quels sont les mots/concepts/ instructions clés que tu retiens de la pratique ?
Respiration’ Respiration’ Respiration'… le tout avec une bonne dose de concentration sans laquelle je ne pourrai pas arriver dans un état serein après les fameuses 90 minutes ! Rien d’autre à ajouter, la recette miracle n’existant pas je pense sincèrement. Les années de pratiques feront seulement la différence. Et puis, le Bikram n’est pas une compétition… ou si elle doit l’être c’est avec soi même alors, et chacun à la liberté du Championnat dans lequel il veut participer !
Que te dis-tu pendant les moments difficiles ?
« I can, I will, I’m going to ! » C’est en effet la magie de cette activité sportive. Parfois, on peut se rendre à la porte de la « Hotroom » en pleine forme et la séance devient des plus délicate ce jour… alors qu’une autre fois, ce sera complètement l’inverse ! Allez savoir pourquoi ?! La tête dirige… et la motivation se veut souvent plus forte devant la difficulté ! Le corps a de la mémoire et nous aide à passer ces caps. J’y pense alors souvent, réfugié dans un coin de la salle…ça aussi, cela mériterait une question sur le placement en salle ! Pourquoi là et pas là ? Approche fétichiste, pure hasard des choses ou encore envie d’amplifier la concentration en étant plus « seul » face au miroir… je dirais sûrement cela me concernant. Et pourtant il fait plus chaud au fond ! Je dois être un peu fou… ! :-) Tout n’est t-il pas qu’une question de chemin décidé par chacun…?! A méditer.
Quel est ton asana / posture de prédilection et la plus redoutée (pourquoi ?) ?
La posture du « Lapin » reste pour moi une des plus agréable…son côté étirement des muscles du dos fait du bien malgré le fait que la respiration reste toujours aussi délicate pendant sa réalisation !
Mais je ne suis pas figé à une posture en particulier… cela évolue en fait en fonction des jours, des semaines. A l’inverse, je compte deux postures les plus redoutées qui, elles, conservent bien leur titre ! Il s’agit des fameux « Trikanassana » et « Ustrasana » ! Le Triangle et le Chameau arrivent tout deux à des pics de fatigue ou faiblesse cardiaque en ce qui me concerne… j’avoue progresser à ce niveau mais cela reste toujours un moment délicat à gérer. Une sorte de gestion du passage du célèbre mur du Marathon ! Mais bon, cela à du bon quand même… cela nous rappelle que nous ne sommes pas des machines !