Témoignage

Elisa Lecomte
39 ans, psychologue, pratique le Yoga BIKRAM depuis septembre 2012.
Qu’est-ce qui t’a influencé à essayer le Yoga Bikram ?
J'avais assisté à un autre cours de yoga mais je l'avais trouvé trop « pépère », trop « facile » pour moi. De plus une rupture sentimentale s'annonçait et j'avais envie de prendre soin de moi et de faire une activité.
A quelle fréquence pratiques-tu ?
En moyenne 2 fois par semaine, 3 fois si je suis en vacances à Bordeaux et 1 fois si j'ai beaucoup de travail.
Quels sont les changements repérés depuis ta pratique ?
J'ai arrêté de fumer au bout de 10 semaines de pratiques. 2 kystes synoviaux au niveau du genou droit ont disparu, diminution notable du syndrome pré-menstruel, diminution de la douleur menstruelle, quasi disparition des plaques d'eczéma, amélioration de l'hydratation de la peau ( finie la peau de crocodile sur les jambes), amélioration de la qualité du sommeil, amélioration de la souplesse et de l'endurance et j'ai commencé un nouveau sport : la course à pieds.
Aussi des effets psychologiques : stabilité du moral, amélioration du sommeil, amélioration du schéma corporel, plus d'entrain.
Bref autant de raison de continuer !
Citez des adjectifs pour décrire les ressentis pendant et après la pratique ?
Eprouvante, gratifiante, « challengeuse », persévérance, bien-être, détente, épanouissante.
Organises-tu ta vie un peu différemment depuis ta pratique ?
Oui je modifie mon emploi du temps, je bloque le créneau du cours, je m'organise pour pouvoir venir directement en sortant du travail, je prépare mon sac et je pars avec. J'anticipe aussi de bien pouvoir m'hydrater. Et il m'arrive souvent de ne pas trop boire d'alcool ou de ne pas me coucher trop tard pour être à peu près en forme pour pratiquer le lendemain. Je programme aussi quand je vais courir en fonction des jours ou je vais au yoga bikram et vice-versa. Je veille à bien manger suffisamment tôt avant de venir pratiquer. Quand je ne faisais pas de sport, je ne me posais pas toutes ces questions.
Tes besoins alimentaires ont-ils changé ?
C'est surtout mes besoins d'hydratation qui ont changé. La pratique a tendance à augmenter mon appétit mais ça n'a pas changé mes habitudes alimentaires.
Que dirais-tu à ton entourage pour qu’il essaie la pratique qui te tient à cœur ?
Je dis que c'est génial et que ça fait vraiment du bien et je raconte ce que ça m'apporte.
Qu’est-ce qui te plaît au Studio ?
Le studio lui-même, je trouve le lieu spacieux et agréable. L'accueil est agréable et personnalisé. Les relations décontractées entre habitués. J’aime les conversations dans le vestiaire.
Considères-tu qu’il y a vraiment un avant et un après Yoga Bikram ?
Oui ça a changé chez moi à la fois des pensées, des émotions et des comportements. J'ai le sentiment d'être toujours moi-même mais en plus équilibrée en quelque sorte, plus en cohérence avec moi-même et plus fière de moi. Avant je me considérais comme une fumeuse qui détestait le sport, maintenant je suis une non-fumeuse sportive ! Incroyable, les gens qui me connaissent depuis longtemps ont été assez surpris !
Quels sont les mots/concepts/ instructions clés que tu retiens de la pratique ?
Orteils et talons se touchent. Respirez. Regardez-vous dans le miroir. Concentrez-vous sur vous. Tenez !
Que te dis-tu pendant les moments difficiles ?
J'en ai marre ! Lâche pas. Détends toi. Tiens ! C'est dans la tête, plus tu te dis que c'est dur, plus c'est dur. C'est long... Ca ira mieux après. J'aurais pas dû venir.
Quel est ton asana / posture de prédilection et la plus redoutée (pourquoi ?) ?
Mon asana préféré c'est l'arc debout parce que c'est gracieux et que je m'en sors pas trop mal.
Mon asana redouté c'est l'arc au sol parce que c'est super dur et que le progrès sont tous petits.